École

École de Karaté Sankudo

 

[custom_element element="div" css_class="about_header" inner_wrapper="false"]

Notre approche

Les écoles de karaté Sankudo offrent une multitude de cours pour répondre aux besoins de chaque pratiquant. Du débutant jusqu’à l’expert en art martial, tous trouveront leur compte à travers l’enseignement fourni par notre équipe compétente en karaté comme en pédagogie. Établies depuis plus de 40 ans, nos écoles offrent des cours abordables répartis sur de nombreuses plages-horaires pour mieux vous satisfaire.

Pour les jeunes (5 à 15 ans), l’enseignement mise sur le développement des habiletés motrices dans un cadre de travail favorisant la discipline, le respect et la concentration. Les exercices proposés sont ludiques et permettent un apprentissage dans le plaisir.

Pour les adultes (16 ans et +), les techniques de karaté sont enseignées de façon à faire vivre des entraînements favorisant le dépassement de soi et la fierté de l’accomplissement.

[/custom_element]
[custom_element element="div" css_class="about_content" inner_wrapper="false"]

Historique de l'école

C’est au début des années 1970 qu’est née la première école de karaté Sankudo.

Aujourd’hui, 7 écoles de karaté Sankudo sont regroupées sous l’égide de l’Organisation Sankudo Canada. On retrouve plus de 500 karatékas dans les écoles Sankudo, dont une bonne proportion de hauts gradés. Un comité technique de hauts gradés supporte le développement des sept écoles et permet de poursuivre la recherche et le développement d’un système de travail riche, complexe et stimulant à découvrir tout au long d’une vie.

[custom_element element="div" css_class="about_header" inner_wrapper="false"]

Nos styles : Le Goju-ruy et le Sankudo

Le Goju-ryu est un style de karaté originaire de l’île d’Okinawa, au sud du Japon. C’est un des styles fondateurs du karaté, lié à la branche du Naha-Te. « Go » signifiant force,« ju » souplesse et « ryu » école, on peut donc définir ce style comme l’union de la force et de la souplesse.

Les positions de force et d’enracinement au sol sont très présentes, telle Sanchin dachi. Le Goju-ryu présente surtout des positions courtes de faible amplitude en cherchant son côté fort au sol. Pour ce qui est de la souplesse, elle est très présente dans les différentes techniques de blocages, ces derniers ayant une composante circulaire pour dévier le mouvement plus que pour l’arrêter brusquement.

Bref, il s’agit d’un style très ancré au sol, qui présente une facette respiratoire très importante et qui privilégie le travail à courte distance. L’élément de souplesse qui vient s’ajouter résulte vraiment en un style unique qui permet un apprentissage constant.

[/custom_element]
[custom_element element="div" css_class="about_header" inner_wrapper="false"]

Historique sommaire

Comme tous les arts martiaux, l’origine remonte à plus de 1400 ans en Inde. On associe les premières techniques d’entraînement corporel pour les moines à un personnage nommé Boddidharma. Celui-ci aurait bâti des exercices selon sa connaissance du kalaripayat et du vajramushti pour aider les moines souvent en méditation à ne pas s’affaiblir du corps.

Ces techniques se sont répandues tranquillement dans les temples du sud de la Chine pour devenir plus tard le kung fu chinois que l’on connaît. Kanruo Higaonna, un Japonais, étudia cet art martial dans le sud de la Chine à la fin du XIXe siècle. Il rapporta cette influence à Okinawa où plusieurs habitants s’exerçaient déjà aux arts martiaux.

Chojun Miyagi fut l’élève le plus proche de Sensei Kanruo Higaonna, alors à la mort du maître en 1916, il continua l’enseignement de ce style qui n’avait pas encore de nom. Il fit des démonstrations au Japon entre 1921 et 1925 où il fit connaître l’Okinawa-Te (ce qui allait devenir le karaté, mais sans déjà se nommer ainsi) au côté de Gichin Funakoshi.

C’est en 1933 que Chojun Miyagi nomma ce style le Goju-ryu, pour une démonstration au Japon. À la mort de Chojun Miyagi en 1953, il y eut plusieurs de ses élèves qui devinrent des grands maîtres et qui continuèrent de propager les enseignements liés au Goju-ryu pour notre plus grand plaisir.

[/custom_element]